À propos d'AllerjectMD

AllerjectMD est indiqué pour le traitement d’urgence des réactions allergiques graves (anaphylaxie) chez les personnes qui risquent d’avoir, ou qui ont déjà eu, une telle réaction.

AllerjectMD doit être administré immédiatement en cas de réaction allergique grave. Il s’agit d’un traitement d’urgence. AllerjectMD ne remplace pas l’administration de soins médicaux. Immédiatement après l’injection, consultez un médecin ou rendez-vous à l’hôpital.

AllerjectMD contient de l’épinéphrine, un médicament pour le traitement de l’anaphylaxie.

Il agit entre autres en :

  • relâchant les muscles des voies aériennes pour vous aider à mieux respirer
  • contribuant à corriger la chute rapide et dangereuse de la tension artérielle
Auto-injecteur d’épinephrine Allerject

Utiliser AllerjectMD

AVANT d’utiliser AllerjectMD

  • Exercez-vous d’abord avec le démonstrateur de formation AllerjectMD.
  • Ayez toujours AllerjectMD sur vous, car vous ne pouvez pas prévoir la survenue d’une réaction allergique à risque mortel.
  • Avisez vos proches de l’endroit où vous conservez votre auto-injecteur au cas où seriez incapable de communiquer advenant une situation d’urgence due à une réaction allergique.
  • Examinez souvent l’auto-injecteur. Le médicament visible à partir de la fenêtre d’inspection de l’auto-injecteur doit être transparent et incolore. Si le médicament a l’air trouble, décoloré, ou s’il contient des particules, ou si la date de péremption est dépassée, vous devez remplacer l’auto-injecteur AllerjectMD.
  • Conservez toujours AllerjectMD à la température ambiante et à l’abri de la lumière directe. En effet, la lumière directe et les températures extrêmes, y compris une chaleur ou un froid excessif, peuvent altérer les propriétés du médicament.
  • Vous pourriez avoir besoin d’une dose supplémentaire d’épinéphrine si la gravité de la réaction le justifie.

Mode d’emploi d’AllerjectMD

AllerjectMD est doté d’un système d’assistance vocale électronique qui vous guidera durant tout le processus d’injection. Si, pour quelque raison que ce soit, le système vocal devait faire défaut en cas de situation d’urgence due à une réaction allergique, AllerjectMD demeure fonctionnel; vous pourrez l’utiliser en suivant le mode d’emploi ci-dessous.

Retirez AllerjectMD de son étui

Ne passez à l’étape 2 que lorsque vous êtes prêt à utiliser AllerjectMD. Sinon, remettez-le dans son étui.

Retirez le dispositif de sécurité ROUGE

Pour éviter de vous injecter AllerjectMD accidentellement, ne touchez jamais à l’extrémité noire de l’auto-injecteur d’où sort l’aiguille. En cas d’injection accidentelle, obtenez des soins médicaux immédiatement.

REMARQUE : Le dispositif de sécurité est solidement inséré. Tirez fermement pour le retirer.

Placez l’extrémité NOIRE contre le centre de la face externe de la cuisse (à travers les vêtements, au besoin), appuyez fermement contre la cuisse et maintenez le dispositif en place pendant 5 secondes.

AllerjectMD ne doit pas être injecté ailleurs que dans le centre de la face externe de la cuisse (partie supérieure de la jambe). N’injectez pas le produit dans une autre partie du corps.

Remarque : Une fois l’auto-injecteur AllerjectMD activé, vous entendrez un son caractéristique (clic et sifflement) lorsque vous l’appuyez contre votre jambe. Ce son est normal et confirme qu’AllerjectMD fonctionne correctement.

Consultez un médecin ou rendez-vous à l’hôpital immédiatement.

Remettez AllerjectMD dans son étui et apportez-le avec vous lors de votre visite chez votre pharmacien ou votre médecin, qui vous expliqueront comment le mettre au rebut et le remplacer.

IMMÉDIATEMENT après l’injection d’AllerjectMD

Si la réaction allergique persiste, vous pourriez avoir besoin d’une dose additionnelle d’épinéphrine.

Obtenez sans délai des soins médicaux même si vos symptômes d’allergie semblent avoir disparus. Les effets de l’épinéphrine peuvent s’estomper et vous risquez de subir une deuxième réaction. Vous devez consulter un médecin ou vous rendre au service des urgences d’un hôpital immédiatement après avoir utilisé AllerjectMD.

Même après avoir reçu des soins médicaux, assurez-vous de demeurer à proximité d’un hôpital ou d’un endroit d’où vous pouvez facilement appeler le 911 pendant les 48 prochaines heures.

Après l’administration d’AllerjectMD :

  • L’extrémité noire se verrouille.
  • Le système vocal annonce qu’AllerjectMD a été utilisé et les témoins lumineux rouges clignoteront.
  • Le dispositif de sécurité ROUGE ne peut être remis en place.
  • La fenêtre d’inspection du dispositif sera obscurcie.
  • Il restera un peu de solution dans l’auto-injecteur AllerjectMD. Mais rassurez-vous, l’injection est complète et vous avez reçu la dose exacte de médicament.
  • Rapportez AllerjectMD à votre médecin ou à votre pharmacien pour sa mise au rebut (ne jetez jamais AllerjectMD à la poubelle).
  • Informez votre médecin et votre pharmacien de vos antécédents médicaux et de tous les médicaments que vous prenez (par exemple, il se peut qu’un patient atteint de diabète doive ajuster sa dose de médicament antidiabétique ou d’insuline après avoir utilisé AllerjectMD).
  • Remplacez votre AllerjectMD utilisé.

À présent, vous avez besoin d’un nouveau dispositif AllerjectMD. Le dispositif utilisé et tout reste de solution ne peuvent pas être réutilisés. Chaque fois que vous retirerez l’étui, le système d’assistance vocale vous rappellera qu’AllerjectMD a été utilisé, jusqu’à ce que vous l’ayez mis au rebut.”

Doses à administrer

Chaque dispositif AllerjectMD contient une dose unique d’épinéphrine et ne doit être utilisé que par un seul patient.

Il existe deux doses différentes à administrer. Le choix de la posologie adéquate est déterminé en fonction du poids corporel du patient. Votre médecin ou votre pharmacien vous recommandera la dose qui vous convient :

AllerjectMD à 0,15 mg

Libère une dose d’épinéphrine de 0,15 mg qui convient aux patients qui pèsent entre 15 et 30 kg (33-66 livres).

AllerjectMD à 0,3 mg

Libère une dose d’épinéphrine de 0,3 mg qui convient aux patients qui pèsent au moins 30 kg (66 livres).

AllerjectMD n’est pas indiqué pour le traitement des enfants qui pèsent moins de 15 kg (33 livres). Pour les enfants de moins de 15 kg (33 livres), consultez votre médecin au sujet des autres formes d’épinéphrine injectable.

Conservation et manipulation d’AllerjectMD

  • Conservez AllerjectMD à la température ambiante. Ne le réfrigérez pas.
  • Ne l’exposez pas à la lumière directe du soleil.
  • Ne le laissez pas dans votre véhicule par temps extrêmement chaud ou extrêmement froid.
  • Ne le laissez pas tomber.
  • Conservez-le dans son étui jusqu’au moment de l’utiliser.
  • Inspectez périodiquement la solution par la fenêtre d’inspection du dispositif. La solution doit être transparente. Remplacez AllerjectMD si la solution est décolorée, si elle contient des particules ou en cas de fuite.
  • Remplacez le dispositif s’il est endommagé.
  • N’altérez pas le produit ou n’essayez pas de le démonter.
  • Remplacez votre auto-injecteur AllerjectMD avant sa date de péremption ou après l’avoir utilisé.
  • Demandez à votre pharmacien ou à votre médecin comment mettre l’auto-injecteur périmé au rebut.

Quand faut-il utiliser AllerjectMD?

Si vous avez une réaction allergique grave, utilisez AllerjectMD immédiatement et consultez un médecin sans délai.

Si vos symptômes persistent, vous pouvez injecter une autre dose. Voilà pourquoi vous devez toujours être muni d’un deuxième AllerjectMD.

L’anaphylaxie peut être mortelle si elle n’est pas traitée immédiatement. Demandez à votre médecin quels sont les signes et symptômes avant-coureurs d’une réaction anaphylactique, et à quel moment vous devez utiliser AllerjectMD.

Ne l'utilisez pas quand

Il n’existe pas de contre-indication absolue à l’emploi d’AllerjectMD en cas de réaction allergique à risque mortel. Cependant, il est important d’informer votre médecin et votre pharmacien de tous vos problèmes médicaux et de tous les produits médicinaux que vous prenez avant d’utiliser AllerjectMD.

Effets secondaires et mesures à prendre

Les effets d’AllerjectMD peuvent être prolongés ou plus marqués en présence de certaines affections ou de la prise de certains médicaments, y compris ceux contre l’asthme, les allergies, la dépression, l’hyperthyroïdie, l’hypertension et la maladie cardiaque.

  • Les patients qui souffrent d’une maladie du cœur peuvent éprouver une douleur à la poitrine (angine).
  • Les patients qui souffrent d’un trouble mental ou de la maladie de Parkinson peuvent voir leurs symptômes s’aggraver.
  • Une dose excessive d’épinéphrine (médicament contenu dans AllerjectMD) peut causer une élévation dangereuse de la tension artérielle, un accident vasculaire cérébral (AVC) ou la mort.

Autres effets secondaires possibles :

  • Pâleur
  • Tremblements
  • Élancement
  • Agitation
  • Anxiété
  • Tension
  • Peur

AllerjectMD (épinéphrine) peut également entraîner les effets secondaires graves suivants (la plupart d’entre eux se résorbent après une période de repos) :

  • difficulté à respirer;
  • accélération de la fréquence cardiaque;
  • battements cardiaques irréguliers;
  • douleur à la poitrine (angine) ou
  • symptômes d’un AVC (vision brouillée, difficulté à parler, maux de tête, étourdissements et faiblesse).

Consultez un médecin dans tous les cas.

Cette liste d’effets secondaires n’est pas complète. En cas d’effet inattendu au cours du traitement par AllerjectMD, veuillez communiquer avec votre médecin ou votre pharmacien.

Mises en garde et précautions

AVANT de vous procurer AllerjectMD, informez votre médecin et votre pharmacien de tous vos antécédents médicaux, surtout s’ils comprennent l’un des suivants :

  • maladie cardiaque, fréquence cardiaque irrégulière ou hypertension
  • diabète
  • affections de la thyroïde
  • glaucome à angle fermé
  • dépression ou autre maladie mentale
  • maladie de Parkinson
  • asthme
  • antécédents de réaction allergique
  • grossesse ou allaitement
  • allergie à ce médicament, à l’un de ses ingrédients ou à l’une des composantes du contenant (voir section intitulée « Circonstances où il est déconseillé d’utiliser ce médicament »).

Même si vous présentez l’un des troubles ou des états énumérés ci-dessus, l’administration d’AllerjectMD demeure essentielle en cas d’anaphylaxie.

Interactions

Informez votre médecin ou votre pharmacien de tous les médicaments que vous prenez, y compris les médicaments sur ordonnance et en vente libre, les vitamines et les remèdes à base de plantes médicinales. Certains médicaments, notamment ceux que l’on prend contre l’asthme, peuvent entraîner de graves effets secondaires s’ils sont administrés en même temps qu’AllerjectMD.

Il se peut que certains produits altèrent l’efficacité d’AllerjectMD, ou à l’inverse, qu’AllerjectMD entrave leur action.

Les médicaments suivants font partie de ceux qui peuvent interagir avec AllerjectMD :

  • médicaments visant à normaliser le rythme cardiaque comme la digoxine (ou digitaline, autre appellation de la digoxine) ou la quinidine
  • diurétiques (pilules contre la rétention d’eau)
  • inhibiteurs de la monoamine-oxydase (IMAO) comme la sélégiline, l’isocarboxazide, le sulfate de phénelzine et la tranylcypromine
  • antidépresseurs tricycliques comme l’amitriptyline, la doxépine et la nortriptyline
  • Les antihistaminiques comme la chlorphéniramine, la tripélennamine et la diphénhydramine
  • bêtabloquants adrénergiques (agents bêtabloquants) comme le propranolol
  • alphabloquants adrénergiques (alpha-bloqueur) comme la phentolamine
  • alcaloïdes de l’ergot et les phénothiazines
  • bronchodilatateurs utilisés pour traiter l’asthme, comme l’isoprotérénol, l’orciprénaline, le salbutamol et les substances béta-agonistes à longue durée d’action (BALA)
  • médicaments pour le traitement des affections de la thyroïde, comme la lévothyroxine sodique
  • cocaïne